menu
Les actualités

Le 28/06/2018

OPEN, le portail des sciences participatives au service de la biodiversité

La biodiversité en France, et dans le monde, est en danger, menacée par de multiples facteurs pour la plupart liés à l’activité humaine. Ainsi, d’après le bilan publié en 2016 par l’Observatoire national de la biodiversité, on a constaté une régression de près de la moitié (- 46%) des populations de chauves-souris entre 2006 et 2014. Plus récemment, le STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs), s’appuyant sur les données collectées par des observateurs professionnels et amateurs, a constaté que les populations d’oiseaux des campagnes s’étaient réduites d’un tiers en 15 ans.


OPEN, pour découvrir, accéder et s’investir dans les sciences participatives

Face à ce constat, le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH) et l’Union Nationale des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement (UNCPIE), ont créé et animent OPEN (Observatoires Participatifs des Espèces et de la Nature), le premier portail entièrement consacré aux sciences participatives en France.
L’ambition commune de l’ensemble des acteurs engagés dans le portail OPEN est d’unir les forces et les moyens des citoyens, de la société civile et des chercheurs, pour participer collectivement à l’afflux de données sur les espèces présentes en France et l’état de leurs habitats. L’objectif final étant de mieux connaître la biodiversité sur notre territoire et in fine de contribuer à sa préservation.

 

OPEN : connecter observateurs et programmes scientifiques

Référençant tous les observatoires de sciences participatives -nationaux comme régionaux et locaux- qui le souhaitent, le portail est accessible à tous les citoyens désireux de s’investir dans la préservation de la biodiversité, qu’ils soient naturalistes débutants ou confirmés.
Ils y trouveront l’observatoire correspondant le plus à leur(s) centre(s) d’intérêt en fonction de multiples critères : localisation géographique, espèces observées, thématiques abordées, niveau d’accès demandé, etc.

Sciences participatives : qu’est-ce que c’est ?

Parfois appelées sciences citoyennes ou sciences collaboratives, les sciences participatives dans le domaine de la biodiversité regroupent principalement “des programmes de collecte d’informations impliquant une participation du public dans le cadre d’une démarche scientifique” (Collectif national des Sciences Participatives).
Apparues dans les pays anglo-saxons au début du XXème siècle, les sciences participatives sont arrivées en France en 1989 avec le premier observatoire coordonné par le MNHN, le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC). Depuis, plus de 200 projets ont vu le jour sur des centaines d’espèces, aussi bien à l’échelle nationale que locale.

 

Plus d'informations : www.open-sciences-participatives.org